Objectifs

Le master 2 professionnel de littérature pour la jeunesse, fondé en 2005 par Nathalie Prince (MCF, HDR, U. du Maine) en partenariat avec l’Enssib et l’Institut International Charles-Perrault, associe la forme originale de l’EAD (enseignement à distance), la maîtrise pédagogique d’universitaires reconnus et l’envie de transmettre un savoir-faire porté par des professionnels de la littérature pour la jeunesse. En repensant l’équilibre entre les savoirs universitaires et les savoirs professionnels, le master 2 vise à :

  • Former de futurs professionnels de la littérature pour la jeunesse et des professionnels en exercice, via un enseignement qui associe pratique concrète et réflexion théorique (cours, invitation à des colloques, partage d’expérience, revues de presse), selon trois « parcours » au choix :
    - Édition / Librairie
    - Enseignement
    - Bibliothèques
    - Métiers de l'aide à l'enfance (ouverture en sept. 2015)
  • Favoriser les contacts
    - entre étudiants à différents stades de leur professionnalisation ;
    - entre étudiants et professionnels chevronnés (intervenants, directeurs de mémoire, directeurs de stage) ;
    - entre étudiants et anciens (via un blog, une association et des rencontres lors des grands salons du livre, notamment Montreuil et Paris).
  • Préparer l’insertion professionnelle dans le domaine de la littérature pour la jeunesse et enrichir les pratiques des étudiants déjà en fonction.
  • Apporter une expertise intellectuelle et renforcer l’expérience de terrain des professionnels (enseignants, éditeurs, libraires, bibliothécaires, documentalistes, éducateurs spécialisés, puéricultrices, thérapeutes d’enfants…) par une formation attentive aux enjeux socio-éducatifs des productions pour la jeunesse et aux ressources pédagogiques, culturelles, sociales qu’elles offrent à tous ceux (parents comme médiateurs) chargés de préparer les citoyens européens de demain.
  • Préparer l’insertion professionnelle ou le renouvellement des pratiques dans les métiers de l’éducation, de la culture, de l’aide à l’enfance faisant appel à la littérature  pour la jeunesse.

 

Compétences visées

  • Renforcer les compétences acquises ou en voie d’acquisition en M1 (cf supra).
  • Réaliser un travail soutenu de qualité à partir d’une  expérience de stage professionnel.
  • Réfléchir sur sa pratique professionnelle.
  • Attester de compétences intellectuelles et rédactionnelles (recherche, rédaction, analyse, problématique) quel que soit le parcours ou le sujet choisi.
  • Adapter et appliquer en situation professionnelle les conceptions, les connaissances, les méthodes et les outils acquis au cours de la formation.

Les débouchés de cette formation sont à la fois très spécialisés et très larges.

Option « Enseignement »

Elle donne des outils théoriques et pratiques d’approche de la littérature pour la jeunesse afin de leur offrir une connaissance large du domaine et des pistes d’application auprès des élèves.

  • Les titulaires d’un poste de professeur peuvent faire valoir leur diplôme pour postuler à des emplois de formateurs, enseigner en ESPE ou en tant que vacataire dans les universités ; ils peuvent également poursuivre en thèse ;
  • Les étudiants qui souhaitent devenir professeurs y trouvent des outils précieux pour la réussite aux concours.
  • Les enseignants (premier ou second degré) sont avides de réponses à leurs interrogations : comment faire lire ? comment choisir des textes en fonction d’objectifs spécifiques ? comment analyser l’image ? etc. Ils sont amenés à repenser leurs propres pratiques d’enseignement dans une perspective réflexive et produire un mémoire à partir de leur expérience personnelle.

Option « Édition / librairie »

Elle ouvre sur l'acquisition d'une culture approfondie de la littérature pour la jeunesse en tant qu’objet éditorial qui permet aux étudiants de :

  • rencontrer des professionnels reconnus ;
  • faire valoir ce diplôme en vue de l’obtention d’une place en librairie spécialisée jeunesse, ou acquérir le savoir-faire pour devenir gérant d’une librairie pour la jeunesse ;
  • trouver des outils et des connaissances pour mener un travail critique sur la littérature pour la jeunesse dans les médias ou dans des organismes spécialisés ;
  • travailler avec cette spécialisation « jeunesse » dans les services éditoriaux de maisons d'édition, comme éditeurs, assistants d'édition, responsables d’édition ou chefs de produits, secrétaires d’édition, correcteurs, etc. ;
  • postuler dans la fonction publique territoriale ou dans les organisations internationales, soit au titre de l’éditorial, soit à celui de l’analyse et du développement de la littérature pour la jeunesse.

Option « Bibliothèque »

Elle permet aux étudiants de maîtriser les données fondamentales du métier de bibliothécaire pour la jeunesse ; d’en comprendre les enjeux dans l’environnement urbain ou rural ; de connaître les publics très variés, enfants, jeunes ou adultes médiateurs qui la fréquentent, de se familiariser avec les outils et les techniques indispensables à son bon fonctionnement, avec les animations à mettre en place pour susciter le goût de la rencontre avec le livre et la lecture ; et enfin de se questionner sur les perspectives nouvelles d’un métier en pleine évolution sous l’effet de l’introduction des outils et ouvrages numériques.

L’étudiant ayant choisi cette option pourra :

  • valoriser cette option de spécialisation en lecture publique pour toute demande de poste prenant en compte un projet lié à l’enfance, à la culture, à l’animation ou à l’éducation (médiation culturelle, mouvements d’éducation populaire, etc.) ;
  • postuler à un poste de bibliothécaire jeunesse en secteur associatif ou du domaine privé ;
  • faire valoir cette option pour tout poste de vacataire en section jeunesse d’une bibliothèque (remplacements d’un titulaire) dans l’attente de réussite aux concours de la fonction publique ;
  • se sentir à l’aise au cours des entretiens de sélection en vue de la préparation d’un concours  d’entrée aux carrières des bibliothèques ;
  • être capable de mettre en place en tant que médiateur, des actions autour du livre et de la lecture dans n’importe quel contexte de vie de la petite enfance à l’adolescence.Maîtriser les données fondamentales du métier de bibliothécaire pour la jeunesse.

Option « Métiers de l’aide à l’enfance »

  • Ouverture à la rentrée 2015/2016
  • Cette nouvelle option, en sus des débouchés listés ci-dessus pour les autres parcours, apportera aux étudiants ou professionnels issus des secteurs ou formations en sciences sociales la faculté de maîtriser la littérature pour la jeunesse et ses outils, de mettre en place des stratégies d’aide sociale, éducatives, thérapeutiques dans des situations transversales, de comprendre le lien entre évolution de l’enfant (langagier, psychologique, psychomoteur) et apprentissage ou plaisir de la lecture des ouvrages pour la jeunesse.