Le stage de M2

Les étudiants du master 2 devront effectuer un stage d’une durée minimale d’un mois, de préférence de façon suivie et non morcelée, dans le domaine qui les intéresse. Ce stage fera l’objet d’une convention précise entre l’université et l’entreprise.

Il est rappelé aux étudiants n’ayant pas encore acquis une expérience professionnelle significative dans leur spécialité (édition, librairie, enseignement, bibliothèque) qu’un M2 pro n’a de valeur réelle qu’accompagné d’une découverte approfondie du métier et d’une confrontation avec ses diverses réalités. Il leur est donc conseillé, dans la mesure du possible, d’effectuer plusieurs stages avant, pendant et après le master 2 professionnel, afin :

  • d’apporter à leur curriculum vitae un ancrage professionnel important et visible ;
  • de prendre conscience des enjeux divers des métiers désirés ;
  • de pouvoir s’orienter dans le métier qui correspond le mieux à leurs desiderata.

Attention

L’année de master ne peut cependant pas être consacrée au(x) stage(s) ou transformée en année de stage avec aménagement de plages de travail pour les cours. L’Université n’a pas pour vocation de délivrer des conventions de stage au service des entreprises. Les demandes de prolongation de stage seront soumises à autorisation et subordonnées à l’avancement réel, et confirmé par les enseignants et directeurs de mémoire, de l’avancement des travaux.

Nota : les stages peuvent s’effectuer à l’étranger. À titre d’exemple, depuis 2006, des stages ont été effectués au Canada, en Iran, en Colombie, en Tunisie, en Espagne, en Angleterre…

Cas particulier

Une dispense de stage pourra être exceptionnellement accordée à certains étudiants à trois conditions :

  • que l’étudiant exerce, au cours de l’année du M2 pro, une activité professionnelle directement en rapport avec la jeunesse ;
  • que cette activité intègre, au cours de l’année du M2 pro, une expérimentation ou une étude spécifique en lien direct avec la problématique du mémoire ;
  • que le directeur du mémoire estime qu’une dispense de stage n’altérerait en rien la pertinence du mémoire et l’objectif de professionnalisation de l’étudiant.

En outre, cette dispense éventuelle fera l’objet d’une demande motivée adressée au
responsable de la formation, qui demeurera seul juge in fine de sa validation.