HistoriographieÉcrire l’histoire : débats et controverses

 

Le cours analyse la pratique du récit historique : comment, concrètement, fabrique-t-on une narration historique à partir d’archives ? Quelles sont les particularités du récit historique par rapport aux autres formes de récits ? On verra ici comment l’écriture historique est toujours le produit de choix, d’un contexte historique, social et institutionnel, et jamais un simple processus de description ou reconstitution de « ce qui s’est passé » – ou du moins, que cette vision de l’histoire doit être resituée et contextualisée. Pour ce faire, on analyser les relations de l’histoire aux autres disciplines, savoirs ou modes de connaissance : qu’est-ce qui distingue, au fond, histoire et mythe, histoire et science, histoire et littérature ? Comment l’histoire se différencie-t-elle des autres sciences humaines et sociales ? On verra également comment un même objet peut être construit de manière extrêmement différente par les historiens. Il s’agira donc de montrer, à partir de quelques exemples précis, que l’écriture de l’histoire doit elle-même faire l’objet d’une analyse et d’une contextualisation historique et sociale.

Mots clés : Histoire, récits, archives, mythe, littérature, sciences sociales

Enseignante-tutrice : R. Renault