Généralités

Modalités d'enseignement

Les formations s'organisent soit :


en présentiel
: sur le site de l'Université du Maine (72000, Le Mans)

 


entièrement à distance
: en utilisant la plateforme d'enseignement à distance : EAD-UM


en mode hybride
: à dominante "présentiel" ou à dominante "distance" avec des regroupements présentiels.

 

Les étudiants qui suivent les enseignements à distance bénéficient d’un soutien par le biais de divers types de tutorats (individuel et collectif, pour l’ensemble de la formation et dans chaque cours) grâce à diverses moyens : forum, chat, mail, journal en ligne, classes virtuelles…

 Regroupements

 En fonction des parcours, des regroupements sont organisés sur le campus de l'Université du Maine en cours d'année ou en fin d'année pour les examens. Les informations sont données en début d'année.

 Démarches pédagogiques

L’étudiant travaille le plus souvent selon une démarche inspirée d’une approche socio-constructiviste de l’apprentissage (qu’il est par ailleurs invité à mettre en place, pour ses futures activités professionnelles d’enseignement, dans sa propre pratique).

A distance, en fonction des choix d’UE effectués pour construire son itinéraire, l’étudiant pourra demander à être orienté concernant la temporalité et l’ordre dans lequel effectuer ces modules, mais il bénéficiera d’une autonomie importante pour définir lui-même les temps, rythmes et modalités de travail qui lui conviennent.

Pour les étudiants salariés qui souhaitent faire le Master 2, il est possible d'aménager la formation sur deux ans.

Organisation des enseignements

Une formation ouvrant un choix diversifié de spécialisations, organisée selon différentes modalités : présentiel, EAD, hybride

L’offre ouverte dans le cadre de la Mention de Master Didactique des langues s’organise selon différents parcours (M1 et M2) qui permettent une diversité de spécialisations en relation aux besoins professionnels dans le domaine de la didactique du français langue étrangère ou seconde, mais aussi de l’anglais et de l’allemand en tant que Langues vivantes étrangères, dont la prise en compte permet le développement d’une vision plus transversale de l’enseignement / apprentissage des langues dans différentes situations éducatives ou formatives et sous-tendant des enjeux et des besoins divers.

Selon les parcours, les enseignements s’organisent en présentielà distance (EAD / FOAD), ou encore en mode hybride (à distance avec regroupements présentiels).

 

Des parcours thématiques adossés à des spécialités de recherche

Les thématiques du Master s’adossent aux spécialités de recherche des enseignant(e)s-chercheurs de l’équipe pédagogique.

  • Les enseignant(e)s-chercheurs pilotes de la formation sont membres de l’équipe CREN : Centre de Recherche en Education (EA 2661, Nantes-Le Mans), associée à l’Ecole Doctorale 504 – ELIC « Education, Langues, Interactions, Cognition ». Leurs recherches s’inscrivent dans le domaine de la didactique des langues et de la sociolinguistique, portent en particulier sur les TICE et les usages du numérique éducatif, ainsi que sur les politiques linguistiques et éducatives, les problématiques de français langue seconde ou de scolarisation, les didactiques du plurilinguisme.
  • D’autres enseignant(e)s-chercheurs sont membres de l’équipe 3L.AM : Langues, Littératures, Linguistique (EA 4335, Angers-Le Mans), développent, à partir de recherches en linguistique et en littérature, des modules où la didactique s’articule à la transmission de savoirs (civilisationnels, cinématographiques, littéraires, etc.).

 

Objectifs de la formation

Le Master DDL s’inscrit dans le cadre d’un Référentiel de compétences (Dans le cadre de la formation, ce Référentiel est mis à la disposition des étudiants, constitue, en particulier en M2, un des supports à mobiliser pour élaborer le bilan de professionnalisation attendu l’issu du stage (Cf. infra).) déclinées de manière progressive du M1 au M2, associées aux différentes spécialisations des parcours.

  • Les compétences visées en M1 sont liées à l’enseignement des langues (Français Langue Étrangère ou seconde, Allemand, Anglais LVE) : il s’agit de savoir mettre en œuvre différentes approches méthodologiques, stratégies didactiques, actions évaluatives, dans des contextes divers et spécifiques, d’apprendre à concevoir des activités pédagogiques ciblées, des matériaux didactiques et syllabus répondant à des besoins identifiés. Il s’agit aussi de s’initier à l’utilisation des TICE pour l’enseignement-apprentissage des langues.
  • En M2, au-delà du renforcement des compétences d’enseignement, les compétences visées sont attenantes aux fonctions de conception, d’organisation et d’encadrement de la formation (coordination pédagogique, ingénierie de formation, conseil en langues), dans différents contextes éducatifs / formatifs.

 

Stage & et Mémoire

Les parcours comprennent également :

  • Le stage :
    Il fait l’objet d’un suivi individualisé par un enseignant de la formation et donne lieu à la production d’un rapport de stage (ou d’expérience professionnelle). En M2-Recherche le stage est remplacé par une initiation aux métiers de la recherche.
    Le stage peut s’organiser en France (centres de formation continue, CCI, associations, milieu scolaire, écoles et Instituts de langues, centres universitaires FLE,…) ou à l’international (stages du Ministère des
    Affaires étrangères, départements d'Universités, enseignement secondaire, Alliances françaises, établissements privés…), via les partenaires internationaux du Département DDL et/ou en fonction de recherches personnelles, ou encore sur les lieux même d’activité professionnelle quand les étudiants sont en poste), dans des institutions correspondant aux objectifs professionnels spécifiques du parcours.
  • Le mémoire :
    L'ensemble des parcours M2 comportent un mémoire.