L’équipe pédagogique est composée de 14 enseignants-chercheurs de l’ESO - Espaces et Sociétés (CNRS) – qui vous accompagnent tout au long de votre formation.

Tous les cours de notre formation ont bénéficié de la participation de près de 25 spécialistes d’Université françaises et internationales. Notre Master propose des enseignements de qualité qui reflètent l’essentiel de la recherche en politiques territoriales et développement durable.

Co-responsables de la formation

 Vincent Andreu-Boussut

Maître de Conférences, Le Mans Université
vincent.andreu-boussut@univ-lemans.fr
ESO Unité Mixte de Recherche 6590 du CNRS

Formé en écologie et en géographie, je travaille sur les relations entre les sociétés et leur environnement naturel sur les littoraux en France métropolitaine et outre mer, en Méditerranée (Maghreb…) et au Canada. Mes travaux de recherche s’intéressent à la construction et à la mise en œuvre des politiques de protection de la nature et de développement durable des littoraux (Gestion intégrée des Zones côtières…). Ces recherches privilégient des approches de géographie sociale de la gouvernance et l’analyse des représentations de la nature et de la circulation des savoirs naturalistes et scientifiques. 3 dimensions de ce champ de recherche m’intéressent.

  1. Les trajectoires des espaces touristiques littoraux. Le renouvellement de ces espaces interroge le rôle des patrimoines (culturel et naturel) et de nouvelles pratiques touristiques (tourisme de nature, tourisme culturel…).
  2. Les patrimonialisations de la nature. Je travaille sur les processus socio-politiques et culturels des mises en patrimoine (paysages, biodiversité…) en investiguant les tensions entre échelles locale et internationale de l’action et les modes de gouvernance patrimoniale.
  3. Les pratiques de gestion de la nature. Je privilégie l’étude des les innovations socio-écologiques dans la gestion des espaces protégés et des patrimoines hybrides nature-culture (ingénierie écologique…) en lien avec le développement des pratiques de tourisme de nature et d’écotourisme.

 

 
François Laurent

Maître de conférences, Le Mans Université
Francois.laurent @ univ-lemans.fr

Mes travaux de recherche portent sur les relations entre agriculture et environnement. L’agriculture est impliquée dans des dégradations des ressources naturelles. Le développement agricole de ces dernières décennies a conduit à un accroissement sans précédent de la productivité des systèmes de production. Mais cette croissance a été faite aux dépens des ressources en eau, en sol et en biodiversité. Des acteurs du monde agricole et des gestionnaires des territoires construisent aujourd’hui de nouvelles voies de développement assurant un meilleur usage des ressources naturelles dans les systèmes de production agricole afin de produire en économisant l'eau, en réduisant les pollutions, en favorisant l'activité biologique du sol qui conditionne le cycle du carbone, l'érosion et la mobilisation de nutriments. Je travaille sur l'évaluation de l'efficience de ces alternatives à l'échelle des territoires et sur les dynamiques sociales et politiques qui les portent.

Responsables des modules

Aménagement

Mathieu Durand
Maître de conférences, Le Mans Université
Mathieu.durand @ univ-lemans.fr
ESO Unité Mixte de Recherche 6590 du CNRS
Recherche :
gestion des services urbains dans les pays en développement ; gestion des déchets et des eaux usées en Amérique Andine (Pérou, Colombie) ; articulation entre les dimensions sociales et environnementales du développement durable.

Gérald Billard
Professeur, Le Mans Université
gerald.billard @ univ-lemans.fr
ESO Unité Mixte de Recherche 6590 du CNRS

 

Agriculture

François Laurent (voir ci-dessus)

Frédéric Fortunel
Maître de conférences, Le Mans Université
Frederic.fortunel @ univ-lemans.fr
ESO Unité Mixte de Recherche 6590 du CNRS
Recherche :
Comment une pratique agricole (un produit, une filière, une technique, une méthode...) transforme-t-elle des territoires et des sociétés autour d'elle ? C'est à partir de cette question centrale que se déploient mes recherches. Un premier axe porte sur les produits et leurs bassins productifs : en Asie du sud-Est, en France ou au Brésil, il s'agit de comprendre les organisations spatiales des filières productives contribuant à structurer et transformer des territoires. A cela s'ajoute un second axe qui aborde la dimension identitaire et politique des sociétés paysannes ; sur ces trois terrains, à travers les notions d'autochtonie, de légitimité et d'identité territoriales, je m'intéresse aux métiers d'agriculteurs et aux relations de pouvoir entre acteur d'un secteur productif (la bio versus l’agriculture conventionnelle par exemple).

 

Ville durable

Arnaud Gasnier
Maître de conférences, Le Mans Université
Arnaud.gasnier @ univ-lemans.fr
ESO Unité Mixte de Recherche 6590 du CNRS
Recherche :
Mes activités de recherche se focalisent essentiellement sur  la caractérisation des politiques de renouvellement urbain et de régénération économique à travers le prisme de la centralité, de la polarité et de la mobilité (transport, déplacements). Sur les plans politique, économique et social, je privilégie d'une part, l’analyse des rapports itératifs entre localisations commerciales, politique d'urbanisme commercial et renouvellement urbain, puis, d'autre part, l'étude des stratégies entrepreneuriales (grande distribution, services) en matière de RSE, ainsi que celle des mouvements de consommateurs et d'alterconsommateurs.

 

Ecotourisme, tourisme durable

Vincent Andreu-Boussut (voir ci-dessus)

Elodie Salin
Maître de conférences, Le Mans Université
Elodie.salin @ univ-lemans.fr
ESO Unité Mixte de Recherche 6590 du CNRS

Autres membres de l'équipe pédagogique

Encadrement des mémoires & contact cours

Sandrine  Bacconnier-Baylet
Maître de conférences, Le Mans Université
Sandrine.Bacconnier-Baylet @ univ-lemans.fr
ESO Unité Mixte de Recherche 6590 du CNRS
Recherche :
Mes travaux de recherche comportent deux entrées ;

  1. La caractérisation des dynamiques des espaces périurbains d'une part, analysées sous l'angle des politiques publiques qui s'y déroulent et y sont mises en oeuvre (à travers les SCOT par exemple) et des modes de vie (parcours résidentiel des retraités, modes d'habiter dans le périurbain);
  2. J'explore d'autre part les politiques de développement rural/ territorial des espaces ruraux (Pôle d'Excellence Rurale par exemple) afin de comprendre l'évolution des trajectoires de développement de ces espaces, leurs recompositions socio-spatiales et la capacité des acteurs à construire des articulations avec d’autres territoires, notamment urbains.

 

Guillaume Bailly
Maître de conférences, Le Mans Université
Recherche : Mes travaux portent sur la transition socio-écologique des territoires et les nouveaux outils de la gouvernance. Je travaille sur trois volets :

  1. La relation entre démocratie représentative et participative. Il s’agit de réfléchir à la manière de proposer des outils adaptés aux élus, sociétés civiles, populations, pour participer à l’élaboration d’une intelligence territoriale qui intègre le jeu d’échelles administratives. J’étudie également le contexte d’évolution de la réforme territoriale sur le temps long (coopération intercommunale).
  2. Les interactions humains/technologies : libèrent-elles les individus ou les transforment-elles en agents passifs ? Mes recherches portent par exemple sur le comportement des usagers des bâtiments « intelligents ». Sont-ils acteurs du changement en termes de réduction de consommation énergétique, deviennent-ils passifs, comment s’adaptent-ils ? Sur le plan des mobilités, je travaille sur la perception, l’utilisation des véhicules électriques et les choix technologiques opérés par les constructeurs.
  3. La manière dont la ville peut faire face à des problématiques multirisque (aléas naturels, technologiques, hybrides), ce qui interroge la capacité des acteurs du territoire à surmonter un choc et le dépasser (résilience).

 

Yamna Djellouli
Professeur, Le Mans Université
Yamna.djellouli@univ-lemans.fr
ESO Unité Mixte de Recherche 6590 du CNRS
Recherche :
Politiques territoriales de développement durable.

 

Cyria Emelianoff
Professeur, Le Mans Université
(Christophe.Legein @ univ-lemans.fr)
cyria.emelianoff @ univ-lemans.fr
ESO Unité Mixte de Recherche 6590 du CNRS

Ma recherche porte sur les politiques urbaines de développement durable en Europe, l’urbanisme durable, les politiques locales de transition énergétique, la nouvelle diplomatie des villes. Il s’agit notamment de cerner les formes émergentes d’un pilotage local et décentralisé du « global change », et d’en interroger les dimensions politiques et sociales. Je travaille également sur des modalités d’action civiques, plus ou moins indépendantes des gouvernements locaux : modes de vie écologiques et bas carbone (mouvements sociaux émergents), fabrique habitante de l’environnement urbain (‘do it yourself urbanism’), transition énergétique civique.

 

Pascale Lévêque
Maître de conférences, Le Mans Université
Pascale.leveque @ univ-lemans.fr
ESO Unité Mixte de Recherche 6590 du CNRS
Recherche :
Mes activités de recherche se concentrent essentiellement sur deux volets : d’une part, sur la question de l’aménagement du territoire dans les espaces ruraux en privilégiant les rapports des hommes à l’espace, et d’autre part sur l’éducation au développement durable à diverses échelles géographiques.

 

Moïse Tsayem-Demaze
Maître de conférences HDR, Le Mans Université
Moise.Tsayem_Demaze @ univ-lemans.fr
ESO Unité Mixte de Recherche 6590 du CNRS

Recherche :
Géographe, je me suis spécialisé dans les relations entre les sociétés et leurs environnements dans différents contextes de développement socio-économique (Guyane française, Brésil, Madagascar, Cameroun). Mes travaux de recherche portent sur la construction et la mise en œuvre des politiques de gestion des forêts tropicales (certification forestière, mise en protection, suivi de l’évolution de la déforestation). Ces recherches mobilisent des approches de type écologie politique ou géopolitique pour étudier les nouveaux concepts et le déploiement des politiques qui émergent pour insérer les pays en développement dans la globalisation écologique et dans les engagements de réduction des émissions de gaz à effet de serre, à travers le Mécanisme pour un Développement Propre (MDP) et le mécanisme pour la réduction de la déforestation (REDD+).

Auteurs

Ali Besnnar, Professeur, Université de Sfax (Tunisie) ; Pascal Blondeau, Ancien maître de conférences, Le Mans Université ; Jacques Chevalier, Professeur émérite ; Paul Roselé Chim, Professeur, Université des Antilles et de la Guyane ; Abdelkrim Daoud, Professeur, Université de Sfax (Tunisie) ; Nadia Dupont, Maître de conférences, Université de Rennes 2 ; Antoine Gardel, Maître de Conférences HDR, Université du Littoral Côte d’Opale ; Emmanuelle Hellier, Professeur, Université de Rennes ; Annette Lang, Docteur en urbanisme, Université d’Hanovre ; Rosa Medeiros, Professeur, Université de Porto Alegre ; Christian Peltier, Animateur du Réseau National d’Éducation au Développement Durable du Ministère de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche ; Vannina Pomonti, Responsable stratégie et développement, AFD, Pekin (Chine) ; Aude-Nuscia Taïbi, Maître de conférences, Université d’Angers ; Michel Tchotsoua, Professeur, Université de Yaoundé (Cameroun) ; Sandrine Vaucelle, Maître de conférences, Université de Bordeaux 3.

Partenariat BRGM

Marc Audibert ; J. Barbier ; A. Chamaret ; Jean Féraud ; Pierrick Graviou ; Florence Jaudin ; Jean-François Orru ; Gilles Récoché ; Jean-Jacques Seguin.